Updated : Août 22, 2020 in EUROPE

La cuisine finlandaise aux noms assez bizarres

La Finlande est un pays où il fait froid. C’est la raison pour laquelle la cuisine finlandaise est généralement caractérisée par des spécialités qui réchauffent. Il en existe des variétés mais nous allons surtout parler des karjalanpiirakka et des kalakukko.

Généralités sur la cuisine finlandaise

En Finlande, la pomme de terre accompagne la majorité des plats que ce soit dans les restaurants ou à la maison. Elle est servie en purée ou en bouillie à côté des poissons.

Le pain figure aussi à la carte de tous les restaurants locaux comme le ruislepä : un pain de seigle au levain ou le kukko fourré de rutabaga, de pomme de terre ou de poisson. Aussi, l’histoire de la cuisine finlandaise a été marquée par le renne. La viande de renne se prépare comme un ragoût accompagné de purée et d’airelles. Quant à l’élan, sa viande est si savoureuse qu’on l’utilise souvent pour la version cuisine de luxe.

Enfin,il est à noter que les tartes font partie intégrantes des spécialités culinaires de la Finlande.  

Le karjalanpiirakka ou la tarte carélienne

Les karjalanpiirakka (tartes caréliennes) ou parfois aussi appelés pirogues de Carélie ont été inventés au Finlande.

Ces petites tartes doivent être soigneusement façonnées à la main et divisées en deux parties dont une fine croûte croquante à base  de farine de seigle et un porridge de riz crémeux. Pour ceux qui n’apprécient pas trop le porridge, vous pouvez le remplace par un gratin de carottes (le porkkanalaatikko) ou par une simple purée de pommes de terre. On a un large choix de garnitures mais d’habitude le karjalanpiirakka se mange avec une tartinade d’œuf et de saumon fumé à chaud ou du gravlax, du fromage bleu, etc.

La réalisation de cette recette prend beaucoup de temps mais le résultat est toujours satisfaisant. Comme son nom l’indique c’est un plat originaire de la Carélie, mais il connait aussi un grand succès dans tout le pays.

Le kalakukko

Le kalakukko ressemble à peu près au karjalanpiirakka. La recette part du même principe que celle du karjalanpiirakka. La seule différence c’est la kalakukko est plus grande et se prépare avec du poisson. En effet, les garnitures sont à base de poisson qui ressemble au hareng pêché en Finlande (dans le la Lake District). Depuis des années, les finlandais ont l’habitude d’emballer ces tartes fourrées dans un papier aluminium pour les emporter sur leur lieu de travail. Auparavant, ils servent de casse-croûte aux travailleurs de force étant donné qu’on y trouve les tous les éléments nécessaires typiques d’un repas complet.

A cet effet, nous pouvons dire que la Finlande est l’un des pays dans le monde possédant une grande culture gastronomique voire une véritable identité culinaire. Ce qui rend leur art culinaire très particulier, c’est que les finlandais prennent tout leur temps lors des préparations en n’utilisant que des produits locaux qui sont tous d’excellente qualité. La plupart du temps, les épices ne sont plus indispensables puisqu’on ressent le vrai goût des aliments dans tous les plats.