Updated : Fév 28, 2020 in AFRIQUE

Le riz Jollof: le meilleur de l’Afrique de l’Ouest

En Afrique occidentale, on se pose souvent la question : quel pays propose le meilleur riz Jollof ? Sénégal ? Nigéria ? Gambie ? Ghana ? Libéria ? Sierra Leone ? Ou Cameroun ? Les avis sont tiraillés et les débats fusent sur ce sujet. Ce mets raffiné est considéré comme un plat national dédié à la célébration. Sa popularité en justifie la raison d’être des débats. Mais au final, qu’est-ce qu’est réellement le riz Jollof ?

Riz Jollof: grosso-modo

C’est un plat de fêtes se prépare dans un pot rougeâtre spécial. Il se déguste durant les fêtes importantes, les cérémonies, les mariages, les enterrements, mes nommages. Celui-ci est fait à base de riz, de sauce tomate, d’oignons, de piments et de divers ingrédients (agneau, bœuf, pois, poivron, carotte, crevette, poisson, etc.). Il se caractérise par une texture de riz moelleuse et une couleur rouge orangé. C’est un plat national très apprécié auquel on a même attribué un jour férié en Afrique de l’Ouest. Ce mets se veut de symboliser l’union et la paix.

Le mot « Jollof » est tiré de « Wolof », un mot Sénégalais et Gambien. Ce plat est plus ou moins similaire au plat national du Sénégal, le thiebou dieun, et au thiebou wekh. De ce fait, ces deux pays clament de justice et avec humilité les origines de cette assiette tant appréciée.

Les principaux débats gravitant autour du le phénomène « Guerre Jollof » ne se rapportent donc pas à son origine. Ils se situent surtout au niveau du processus de préparation et de cuisson, le pot utilisé pour la cuisson et des ingrédients utilisés.

La recette: une variante

Il existe diverses versions du riz Jollof. Certaines sont végétariennes, d’autres contiennent de la viande (chèvre par exemple). Pour ce qui est de la recette standard sans viande, il faut les ingrédients suivants :

· 4 gros oignons

·  6 gousses d’ail

·  10 poivrons rouges jamaïcains

·  2 grosses carottes hachées en gros morceaux

·  3 morceaux de gingembre frais hachurés grossièrement

·  sauce tomate

·  10 cubes de bouillon de poulet

·   Sel

·  4 tasses de riz au jasmin

·   2 tasses de riz étuvé

·  3 poivrons doux hachés en lanières

On commence alors par mettre les oignons dans un mélangeur. On ajoute de l’huile chaude et on laisse sauter une poignée de minutes. On mélange ensuite carottes, piments, ail et gingembre. On fourre le tout dans une casserole en prenant soin d’y ajouter les cubes de bouillon et le sel. On verse la sauce tomate et laisse la concoction mijoter. Par la suite, le riz vient se joindre au mélange. On cuit à feu doux, on remue et on attend que le riz ramollisse avant d’ôter le pot du feu.

Il est possible de donner de la pression au pot en l’enveloppant avec une pellicule en plastique depuis les rebords.

Il faut compter à peu près 25 minutes après le début de cuisson avant de verser les poivrons hachés. Le tout est prêt à servir après 45 minutes en général.